top of page
  • Photo du rédacteurDr. Taoufiq Bensouda

L’hypnose en odontologie : applications et bienfaits

L’hypnose est une thérapie reconnue par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) comme étant efficace dans le traitement de nombreux troubles mentaux et physiques. Elle est de plus en plus utilisée en odontologie pour aider les patients à surmonter leur peur du dentiste et à mieux gérer la douleur. Découvrez ses applications et bienfaits dans cet article.





Soins dentaires sous hypnose, comment ça marche ?

L'hypnose en odontologie est une technique thérapeutique qui consiste à induire un état de conscience modifiée chez le patient afin de le détendre et de réduire sa sensation de douleur et l'anxiété associées aux soins dentaires. Elle peut être utilisée seule ou en complément d'autres traitements.

La durée du traitement en hypnose en soins dentaires est généralement plus courte que les traitements classiques. En effet, avec la participation du patient, il est plongé dans un état de conscience altérée dans lequel il est détendu et ouvert à la suggestion.

L’ hypnose  peut être  réalisée  pour  tout  type  d' intervention; les  soins,  le détartrage,  les avulsions  dentaires  simples, la  chirurgie  bucco-dentaire  (dents incluses…)


Quels sont les bienfaits de l’hypnose en odontologie?


Cet état de conscience permet de sécréter naturellement des substances  euphorisantes  et  anesthésiantes pour mieux  résister  au  stress, soulager  la  douleur  et   contrôler  l’ anxiété. On retrouve de nombreux bienfaits à cette technique comme par exemple:

  • Traiter la succion du pouce : c’est un traitement efficace pour arrêter la succion du pouce.

  • Traiter les troubles phobiques : cela permet de diminuer le stress et l’anxiété et peut aider les patients atteints de troubles phobiques tels que la peur du dentiste.

  • Être utilisé comme anesthésie locale : cela permet de diminuer la douleur ressentie lors de l'acte dentaire.

Y a-t-il des contre-indications à cette thérapie?


Les contre-indications ne sont pas formelles, même si l’hypnothérapie apparaît peu adaptée pour les personnes atteintes de troubles psychotiques graves tels que : schizophrénie, paranoïa, maniaco-dépression. De manière générale, il s'agit d'éviter l'hypnose pour toutes les pathologies psychiatriques.

S’il n’y a pas de contre-indications, cette méthode convient aussi bien pour les adultes  que pour les enfants en âge de comprendre. Le plus important c’est que le patient donne son accord. D’ailleurs les meilleurs candidats pour essayer cette méthode sont les patientes  phobiques,  les  patients  au  passé  douloureux  et  aux  séquelles  post-traumatiques ; les  patients  ayant  des  antécédents  médicaux  (cardiaques, crise  de  tétanie  ou  spasmophilie) ; les patients  présentant  un  vécu  douloureux  chez  le dentiste .


Si vous êtes intéressé par cette méthode, la clinique mon sourire propose des soins dentaires sous hypnose. Contactez-nous pour plus d'informations.


Sources :

Rombourg, A., & Barmas, K. (2013). Application de l’hypnose en médecine bucco-dentaire aux hôpitaux civils de Colmar. Actualités Odonto-Stomatologiques, 262, 10‑12. https://doi.org/10.1051/aos/2013203

Jugé, C., & Tubert-Jeannin, S. (2013). Effets de l’hypnose lors des soins dentaires. La Presse Médicale, 42(4), e114‑e124. https://doi.org/10.1016/j.lpm.2012.08.006

France, D. T. (2018, 8 janvier). Phobie dentaire : une nouvelle étude confirme l’effet. . . Dental Tribune France. Consulté le 25 juin 2022, à l’adresse https://fr.dental-tribune.com/news/phobie-dentaire-une-nouvelle-etude-confirme-leffet-positif-de-lhypnose/

Juliette Gueguen, Caroline Barry, Christine Hassler, Bruno Falissard. (2015, 1 juin). Évaluation de l’efficacité de la pratique de l’hypnose – 2015 ⋅ inserm, la science pour la santé. Inserm. Consulté le 25 juin 2022, à l’adresse https://www.inserm.fr/rapport/evaluation-de-lefficacite-de-la-pratique-de-lhypnose-2015/


Comments


bottom of page